Coopération institutionnelle de Recherche

Première université euro-méditerranéenne, Aix-Marseille université (AMU) a intégré en 2015 le top 100 des universités les plus innovantes (The world's top 100 innovative universties de Thomson-Reuters) et se positionne 113ème des universités mondiales et 6ème au rang national selon le classement de Shanghai (ARWU 2016).

Une coopération internationale couvrant l'ensemble des continents

En matière de coopération scientifique, Aix-Marseille Université confirme sa dimension internationale qui est le résultat conjoint des initiatives de ses unités de recherche et des actions institutionnelles qu'elle conduit au travers notamment de la mise en place de structures de recherche mixtes et de partenariats structurés. AMU affiche une très large diversité disciplinaire sur cinq grandes aires géographiques : l'Afrique, l'Amérique du nord, l'Amérique latine, l'Asie, l'Europe, la Méditerranée du Sud et l'Océanie.

Dans le domaine de la coopération internationale institutionnelle, AMU s'est engagée à mieux coordonner ses actions internationales avec les grands organismes de recherche nationaux (CNRS, INSERM, IRD...) avec lesquels elle entend mener une politique de site plus maitrisée dans des régions identifiées, et plus cohérente à l'égard des partenaires internationaux.

Dans ce cadre, le mandat de la Direction de la Recherche et de la Valorisation (DRV) s'articule principalement autour des grandes missions suivantes :

  • mettre en place les accords et conventions internationaux de partenariat scientifique soumises par les unités de recherche qui visent à formaliser et rendre visibles leurs collaborations scientifiques. Ces conventions peuvent être de nature bilatérale (conclues entre deux structures/unités de recherche) ou multilatérale (quand il s'agit de réseaux ou consortiums scientifiques) ;
  • instruire les partenariats de type Unités Mixtes Internationales (UMI), Laboratoires internationaux (LIA, LMI) ou Réseaux de recherche (IRN), co-portés par AMU et ses partenaires, qui s'inscrivent de plus en plus dans les axes de la politique scientifiques d'Aix-Marseille Université
  • accompagner les unités de recherche à répondre aux appels à projets (AAP) visant à développer les échanges scientifiques et technologiques et à favoriser les nouvelles coopérations scientifiques notamment les AAP Partenariats Hubert Curien (PHC) et autres programmes internationaux bilatéraux ou multilatéraux (ECOS, COFECUB, CFQCU, BIO-Asie, AUF, etc.).